Éducation canine : Durée, distance et distractions

Article écrit par Ève Laforest – De Main De Maître – Éducation et comportement canin
Montréal: 514-553-1139 // Sans frais: 844-666-1139 

Recette complète pour un tour à toute épreuve !
Ça y est ! Votre chien a enfin appris LE nouveau tour sur lequel vous travaillez depuis un moment. Vous pratiquez quelques fois dans la maison, histoire d’être certain que votre chien a bien intégré la matière puis sortez dehors, pressé de montrer à vos voisins le tour en question. Vous vous placez à quelques mètres de votre chien et lui donnez la commande, geste et parole ! … Et il ne se passe rien. Rien du tout…

Vous rentrez bredouille à l’intérieur sans trop comprendre ce qui s’est passé. Votre chien comprend très bien le tour. Il l’exécute sans problème dans votre salon. Mais ça ne fonctionne aucunement dehors.

Recette complète pour un tour à toute épreuve !   Éviter les faux pas en entraînement canin

ASSIS - PAS BOUGER
ASSIS – PAS BOUGER

Pourquoi ? Qu’est-ce qui cloche ?

Dans votre préparation d’un nouveau tour, vous avez oublié trois ingrédients de base, les trois D, Distance, Distraction et Durée.

Toute bonne ménagère vous le dira, si nous voulons que notre pain lève, il faut de la levure, de chaleur et de l’humidité ! Un nouveau tour, c’est comme un bon pain. Avant de l’amener griller au soleil, il faut les bons ingrédients et lui donner le temps de « gonfler » !

Distance
La distance représente votre positionnement par rapport au chien.

Lorsque nous apprenons un tour à un chien, il faut idéalement toujours garder environ la même position. Si vous avez appris le tour à Pitou en étant assis, à sa droite et à un mètre de lui, restez assis, à sa droite et à un mètre de lui jusqu’à ce qu’il exécute le tour avec enthousiasme et sans difficulté.

Une fois le tour appris vous pouvez tranquillement commencer à jouer avec votre positionnement. Tout en restant à un mètre de lui et assis, vous pouvez soudainement vous mettre à gauche ! Puis assis, à droite, mais à deux mètres.

Et ainsi de suite. Ne changez pas tout en même temps, mais bien petit à petit ! Et avec un peu de pratique, votre chien exécutera son tour, peu importe votre positionnement et votre distance par rapport à lui.

Distraction
La distraction représente tout ce qui semble plus intéressant que de travailler avec vous !

Les distractions peuvent être de deux types, celles qui récompensent le chien (comme un morceau de nourriture par terre) ou celles qui inquiètent le chien (si votre chien a peur des poubelles et que vous le sortez le jour des ordures, il risque d’être très « distrait »). Chaque chien a une tolérance aux distractions différente. Certains sont plus facilement distraits que d’autres ou n’ont pas encore appris à les ignorer.

En contrôlant le niveau de distractions, vous placez votre chien dans une situation où il peut être vainqueur ! Une fois le tour solidement appris, vous pouvez commencer à ajouter des distractions. D’abord quelque chose de bénin comme un toutou ayant peu de valeur.

Puis quelque chose de plus en plus stimulant. N’oubliez pas de récompenser abondamment votre chien pour chaque bon choix. Et, à moins de travailler avec un éducateur canin ou en suivant un protocole de désensibilisation, éviter les distractions inquiétantes pour votre chien.

Durée
La durée peut représenter la rapidité d’exécution du tour ou le temps pendant lequel le chien peut tenir la position.

Une exécution lente est souvent signe d’un manque de motivation ou d’une incertitude. Si vous êtes en train de travailler les trois D, il est possible que vous en ayez demandé un peu trop à Pitou. Reculez d’un pas et allez-y plus lentement ! Votre progrès n’en sera que plus rapide ! Assurez-vous également de récompenser adéquatement votre chien et d’être vous-mêmes très motivant !

Faites un test ! Demandez à votre chien de s’asseoir !
Combien de temps votre chien reste-t-il Assis ? Si vous n’avez jamais travaillé en durée, il est possible qu’il se relève aussitôt que ses fesses touchent le sol. C’est normal, il n’a jamais appris à tenir la position ! Pour apprendre à votre chien à travailler en durée, vous pouvez tout simplement attendre quelques secondes avant de récompenser.

Progressivement, vous allez augmenter le temps pendant lequel vous allez demander à votre chien de tenir la position. Si votre chien bouge, inutile de vous fâcher ! Remettez-le simplement en place. Votre chien vous dit que vous avez augmenté la durée trop vite !

Un petit conseil pour l’éducation de votre chien :
N’oubliez cependant pas de varier vos critères ! Un chien est intelligent et comprendra vite que vous montez la barre de plus en plus haute. Pour éviter la démotivation, vous pouvez, par exemple, lui demander de tenir la position deux secondes, puis dix secondes, puis six ! Et ensuite, libérez-le de sa position en intégrant une commande de fin !

Ce conseil vaut pour chacun des trois D. Soyez imprévisible et surtout amusant pour votre chien ! Il ne sera jamais à quoi s’attendre !

Au four !
Les trois D doivent être travaillé initialement séparés, et petit à petit. Tout comme il faut apprendre à faire un pain de ménage avant de faire une baguette, il faut augmenter ses critères progressivement en s’assurant de placer le chien dans une situation où faire le bon choix sera facile.

En ajoutant graduellement de la distance entre vous et votre chien, en lui demandant de maintenir sa position, en ajoutant des distractions et s’assurant de garder le chien enthousiaste face à la tâche à accomplir, vous pourrez en un rien de temps épater la galerie à l’extérieur !

Et surtout, n’oubliez pas d’avoir du plaisir !

Article écrit par Ève Laforest – De Main De Maître – Éducation et comportement canin
Montréal: 514-553-1139 // Sans frais: 844-666-1139 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.